Le Projet

L’APPORTE BONHEUR

Projet interculturel pour la création d’un lieu exceptionnel

L’Apporte Bonheur représente avant tout un rêve qui est né, au fil des années, de voyages, de rencontres, d’expériences professionnelles, d’ambitions et bien sûr d’amour. Passées les années d’aventure et de vie sans attaches, nous ressentions le besoin de donner forme à ce rêve afin de le transformer en un véritable projet de vie nous permettant d’agir pour un monde meilleur.

La fée et le magicien

Plusieurs voyages et séjours dans des pays lointains, notamment au Brésil, nous ont initialement encouragés à créer L’Apporte Bonheur, dans l’intention de monter notre propre auberge culturelle et de développer ainsi un tourisme responsable qui place l’Homme et la rencontre au cœur du voyage. L’idée est de créer un lieu de vie, d’échanges et de rencontres, alternatif et écologique, afin d’y accueillir des voyageurs et des artistes du monde entier. Ainsi, nous voulons proposer des séjours touristiques de découverte et des résidences d’artistes, émanant de la volonté d’interagir avec la population locale. Dans cette même démarche, nous souhaitons également proposer des activités culturelles et artistiques diverses, ouvertes à tous, afin de favoriser les échanges interculturels et d’agir ensemble en faveur de la protection de l’environnement. À ce propos, L’Apporte Bonheur souhaite faire du recyclage et de la valorisation de différents matériaux et de certains déchets son engagement principal, en vue de les utiliser pour la construction de ses habitations atypiques.
Interculturalité

Notre projet étant fondé sur trois secteurs principaux – la protection de l’environnement, les arts et la culture, le tourisme responsable -, nous sommes convaincus qu’il est possible de créer un lieu unique et original qui correspond non seulement à nos idées et ambitions, mais également aux attentes et besoins d’un public ouvert d’esprit et de la population locale.

Le tourisme responsable

L’idée est de créer une structure d’hébergement touristique composée d’une habitation principale et de différents logements atypiques (cabane, caravane, etc.) qui repose sur le principe des auberges de jeunesse ou des « backpackers ». Nous voulons ainsi développer une activité touristique qui s’inscrit dans les principes du tourisme responsable et du développement durable afin de favoriser l’épanouissement du voyageur et de l’accueillant sur les plans personnel, culturel et économique tout en plaçant au cœur du voyage l’Homme et la rencontre, le respect d’autrui, de la culture et de la nature. L’objectif est de développer un tourisme de découvertes, participatif et créatif, qui implique les populations locales et privilégie les rencontres et l’échange. En ce qui concerne les hébergements atypiques et les infrastructures de l’auberge, nous envisageons d’avoir recours à l’éco-construction et à l’utilisation de matériaux de récupération (briques faites en déchets plastiques marins). La structure sera équipée d’une trentaine de lits pour différents publics et budgets, de toilettes sèches, d’espaces communs (cuisine, salon, salles de bain, ateliers) et d’un grand jardin potager afin de permettre aux clients de s’y ressourcer et de passer un séjour paisible dans un cadre harmonieux.
Auberge

Les arts et la culture

Une partie de l’infrastructure sera consacrée à l’aménagement d’une résidence d’artistes afin d’y recevoir des artistes locaux et internationaux et d’élaborer ainsi un programme d’activités artistiques et culturelles qui impliquerait autant les populations locales que les clients de l’auberge. Cela permettra de renforcer le lien social entre les différentes populations et valorisera la créativité de tout un chacun. L’idée est de recevoir des artistes et des artisans de diverses catégories qui seraient prêts à apporter leur connaissance, leur savoir-faire et leur imagination en vue de partager des expériences communes et constructives.

Récuperarte

Du fait que le théâtre et le recyclage artistique nous tiennent particulièrement à cœur, nous voulons mettre l’accent sur ces pratiques en proposant des ateliers et des séjours thématiques, en collaboration avec des artistes et des professionnels.
IMG_8651

La protection de l’environnement

Une partie du projet et de notre engagement sera vouée à la sensibilisation et à la protection de l’environnement, notamment en ce qui concerne la pollution des milieux naturels par les déchets. La mondialisation toujours plus puissante et le tourisme de masse entraînent inévitablement la fragilisation, dégradation et la destruction de nos espaces naturels et donc de notre planète. En l’occurrence, nous souhaiterions transmettre aux voyageurs et aux populations locales les valeurs du développement durable dans le but d’inciter à la prise de conscience nécessaire pour pouvoir agir en faveur de la nature. L’utilisation de matériaux recyclables jouera un rôle majeur dans notre projet, c’est pourquoi nous voulons mettre en place des actions dans ce domaine précisément afin de mieux préserver les écosystèmes du territoire.

Ecologie

Île de Ré (Charente Maritime, France)

L’Île de Ré, rattachée au département de la Charente Maritime, est située dans l’océan Atlantique, au large de La Rochelle. Faisant partie de l’archipel charentais, elle est la quatrième plus grande île de France métropolitaine et compte un peu plus de 18 000 habitants hors saison touristique. En pleine saison estivale, ce chiffre est multiplié par dix du fait du fort potentiel touristique de l’île. En effet, le tourisme représente depuis les années 1950 l’une des activités économiques principales sur l’île, ce qui est sans nul doute dû à ses nombreux atouts. Un microclimat, dix villages de caractère, une nature préservée, des plages et des marais salants à perte de vue, des produits du terroir de qualité et plus de 100 km de pistes cyclables pour n’en citer que quelques-uns.

Photo fiche 1

L’Île de Ré est un territoire d’exception avec une large offre touristique et de nombreuses possibilités de séjour. Cependant, il y a de nombreux enjeux à résoudre, tant dans le domaine du tourisme que de l’environnement. Nous avons, par exemple, constaté l’absence totale d’hébergements insolites ou atypiques comme nous les imaginons au sein de L’Apporte Bonheur. Par ailleurs, il nous semble indispensable de développer l’offre touristique en avant et arrière-saison afin d’éviter une surpopulation de l’île l’été et de rallonger la saison touristique. Nous sommes conscients de l’attention que portent les élus et les associations de l’Île de Ré à sa préservation et sa protection et nous savons pertinemment que l’une des préoccupations principales est de maintenir et de développer la vie à l’année. Le projet de L’Apporte Bonheur s’inscrit donc parfaitement dans ce cadre, d’autant plus qu’il cherche à contribuer à la résolution de toutes ces problématiques.

Photo fiche 2

En cliquant sur le lien suivant, vous pouvez télécharger notre Fiche de présentation 2017 contenant toutes les informations nécessaires. N’hésitez pas à la diffuser dans votre entourage afin que L’Apporte Bonheur trouve de nouveaux membres, partenaires, associés et sponsors pour la concrétisation de son projet. 

Une réflexion sur “Le Projet

  1.  » …où des valeurs humaines fondamentales – la joie de vivre, – la solidarité, – la danse et – la musique ont encore leur place dans la société et dans la vie de tous les jours… » – Amen!, (dit une athéiste).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s